3 octobre 2008

Discrimination au pays du Père Noël

Le scandale se corse en Finlande, où la rédactrice en chef d'un journal lapon a été licenciée il y a quelques jours parce qu'elle est lesbienne. La direction du Lapin Kansa justifie le licenciement par les supposés mensonges répétés de Johanna Korhonen lors des entretiens d'embauche. Mentir, aux yeux de Kai Telanne, le directeur exécutif d'Alma Media, qui édite le Lapin Kansa, c'est parler de sa moitié et d'enfants, sans préciser que cette moitié est une femme, réplique Johanna Korhonen, interrogée par l'agence de presse finlandaise STT. Kai Telanne s'est défendu en expliquant que c'étaient les activités politiques de la compagne de Johanna Korhonen qui posaient problème.

De nombreux lecteurs ont mis fin à leur abonnement au quotidien local, les messages outrés affluent et la rédaction réclame la démission de Kai Telanne. L'affaire a pris une proportion nationale quand la présidente du pays, la très gay-friendly Tarja Halonen — qui, bien qu'hétéro, a présidé la principale association LGBT finlandaise, SETA, au début des années 1980 — a exigé des explications sur ce licenciement et que la ministre du Travail, Tarja Cronberg, a déclaré espérer que l'affaire trouverait une issue devant les tribunaux.

Pour la petite histoire, tout cela se passe à Rovaniemi, le village du Père Noël… et de Lordi, vainqueur de l'Eurovision en 2007.

Via NewsRoom Finland

3 commentaires:

Roffi a dit…

Comme quoi les mentalités n'avancent guère, contrairement à ce que l'on cherche à nous faire croire. Etant une vieille branche - de mon temps l'homosexualité était encore un délit - et vieille routarde dans ce genre de combat où j'ai failli laisser ma vie, je suis effarée par votre papier. Merde. Tout ça pour ça ? Réfléchissons à la cause des maux...

Judith Silberfeld a dit…

La bonne nouvelle dans cette histoire, c'est qu'elle choque tout le monde, des lecteurs au sommet de l'État. Il y a de l'espoir, je vous dis.

roffi a dit…

yeah, d'accord. Je prépare de toute façon un petit bouquin qui, s'il est édité, devrait faire quelque bruit sur ce sujet - y en a marre de la vision des gentilles lesbiennes qu'ont les gens, genre "les pôvres, elles ne sont pas tombées sur le bon mec". Nous ne sommes pas des handicapées.
J'avais juré de ne plus écrire là-dessus, mais je crois qu'il est urgent malgré tout de se parjurer !!!!!